Les nanoparticules en alimentation et en cosmétiques

C’est quoi une nanoparticule? Et bien c’est une particule entre 1 et 100 nm, soit 1000 millions de fois plus petit qu’un mètre, parfois jusqu’à 200nm, soit tout petit petit….

Les industriels « s’amusent » depuis quelques années à en mettre partout… Pourquoi?Pour modifier la couleur, la brillance, le goût, la fluidité, la texture… ou allonger sa durée de conservation. Nous les trouvons essentiellement dans les cosmétiques, les crèmes pour la peau, les dentifrices, les additifs alimentaires, les épices, les bonbons…. la liste n’est pas exhaustive!

nano.jpg

Les deux nanoparticules les plus présentes sont:

– le E171 (dioxyde de titane ou TiO2 – colorant) présent dans les bonbons, chewing-gums, sauces, plats cuisinés, biscuits, crèmes, sucre glace, dentifrice.. puisqu’il a une tendance à blanchir ou fixer les couleurs

– le E551 (dioxyde de silice ou SiO2- anti- agglomérant) présent dans les produits sous forme de poudre (mélanges d’épices, chocolat en poudre, sucre…), puisqu’il empêche les poudre de coller entre elles.

Ces substances très très petites peuvent se stocker dans le corps notamment dans le cerveau.

La réglementation demande la traçabilité de ces substances pour l’information du consommateur. Dans la pratique peut d’industriels jouent la transparence.

Donc vous m’entendrez souvent parler du principe de précaution, j’ai réduit au maximum tous les produits industriels chez moi, je choisis les produits les moins transformés possibles et je ne peux donc que vous encourager à faire de même! Je regarde systématiquement les compositions des produits et banis les E quelquechose. Ensuite, je ne peux que militer pour que les règlementations à se sujet se durcissent afin que le consommateur puisse faire ses choix en bonne intelligence.

Source: « Agir pour l’environnement ».

 

Partager l'article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.