6 conseils pour un mois de décembre en forme!

Bonjour à toutes et tous,

Voilà arrivé le joli mois de décembre, avec ses températures hivernales, son sapin, ses cadeaux à préparer…

Cette newsletter arrive un peu tardivement dans le mois, figurez-vous que je n’ai jamais retrouvé la première version… 🙂

Pour traverser ce mois au mieux de votre forme, voici 6 petits conseils.

 

  1. Soutenir son alimentation

 

  • Se nourrir correctement, c’est encore plus essentiel en hiver !

Vous savez que je traque les glucides mais surtout les sucres, ce mois de décembre est le mois de toutes les tentations 🙂 Gâteaux, bonbons, cuisine de belle maman, fêtes au travail, soirée de fin d’année, tout est prétexte à se lâcher.

Gardez en tête que le sucre appelle le sucre.

Comment être raisonnable tout en se faisant plaisir ? Ce n’est pas très compliqué, manger en « pleine conscience ». Cette brioche faite maison semble sublime ? On craque ! Cette viennoiserie apportée par un collègue « fait la tête » et ne semble pas très bonne ? Alors on passe son chemin. Une amie vous offre ses bredele(a) faits maison, on les déguste comme de vrais trésors. C’est bon pour le moral et lorsque vous vous restreindrez sur un sujet, votre corps et surtout votre tête sera d’accord ! Ou en tout cas pas trop en désaccord !

La raclette est de retour ? Ce n’est pas vraiment le problème sauf si vous en mangez midi et soir. Testez brocolis, choux fleur et navets à la place des pommes de terre, c’est très bon !

 

  • Les vitamines

Au mois de novembre je vous avais préconisé Magnésium et Vitamine D, on ne change rien et on continue tout l’hiver. Si on se nourrit correctement, normalement, pas besoin de complémenter par d’autres vitamines sauf si bien sûr votre médecin, analyses à l’appui, vous fait une prescription.

 

  • L’eau c’est la vie !

Au mois de décembre on alterne entre intérieurs surchauffés et extérieurs secs (quand il ne pleut pas, je vous l’accorde) cela déshydrate presque plus que le soleil en plein été. Donc première des choses, on consomme des légumes à volonté pour leur grande quantité d’eau. Et on complète, même pour les chameaux comme moi avec 1,5l au moins d’eau, les thés, cafés, vins chauds J ne comptent pas car font plutôt perdre l’eau du corps que la maintenir.

 

  1. Le froid ! Ça conserve !

Ma maman disait toujours « le froid ça conserve », et elle avait raison. Connaissez vous Wim Hof ? Si vous avez 5mn allez regarder ses vidéos. Il prône le contact au froid et ses vertus. Cet été j’ai suivi un stage en ligne chez lui (je ne me suis pas immergée dans un bain glacé rassurez-vous) et moi qui suis une frileuse cela a considérablement inversé la vapeur. Plus nous habituons notre corps à notre petit confort chauffé plus il est incapable de supporter la moindre température négative. Le protocole est très simple : Prendre 20 sec de douche froide en fin de douche, chaque jour, puis augmenter le temps d’exposition au froid. Immerger ses poignets dans un bain glacé à défaut de s’immerger tout entière. Cela demande déjà du self-control mais ensuite on est beaucoup plus à l’aise avec les températures qui descendent. Essayez, c’est une belle expérience sur soi.

 

  1. Se reposer

C’est la période où la nature se repose et nous faisons partie intégrante de cette nature, donc oui, les mois d’hiver sont des mois à hiberner. N’en déplaisent aux wonder-women et super-men qui me lisent. On s’enlève toute culpabilité (la fameuse) si on est fatigué, si on n’a rien envie de faire. En cette période de décembre on s’autorise à ralentir.

J’accompagne toujours ma fille à la gym et l’attends 1h30 dans la voiture. Habituellement j’écoute des livres audio, je profite d’écouter les vidéos que j’ai enregistrées et autre activité « rentable, performante » 🙂 Et bien mardi, je me suis endormie dans la voiture 45mn. C’était le soir, il faisait nuit, la voiture était fermée, j’étais en sécurité, hé bien cela m’a fait le plus grand bien ! Et pour ceux qui s’inquiéteraient, j’ai cette chance, 4h plus tard je me suis endormie dans mon lit sans difficulté. Écoutez votre corps, il sait ce qui est bon pour vous…

Lisez, contemplez la nature de votre canapé avec un bon thé chaud et une bonne couverture enveloppante. En un mot : reposez-vous !

 

  1. Sport

Il y a les férus de sport, j’en fait partie, ceux qui hiver comme été continuent leur sport. Et puis il y a tout ceux qui ralentissent en hiver. Vous pouvez ralentir là aussi, yoga, méditation, marche en forêt, gym douce…. Il n’est pas nécessaire que ce soit intense pour être bénéfique, mais continuez de bouger un peu, c’est bon pour le corps et l’esprit !

 

  1. Maîtriser ses achats de cadeaux

Aie aie aie, C’est le mois de toutes les dépenses. Si je vous dis que mes cadeaux de noël sont finis depuis fin novembre (bon ok Amazon en a perdu un que je ne désespère pas de récupérer…). J’ai une solide organisation à ce niveau. Mi-novembre ma belle-sœur et moi nous échangeons les listes au père noël et c’est presque sans regret que je les confie à mon ami Amazon. Je sais ce que vous allez dire, ce n’est pas local, même pas français. Je vais en profiter pour vous dire un truc : je privilégie ma santé mentale et mon temps, par rapport à courir les magasins locaux et bondés de monde en ce mois de décembre. Ce n’est pas bien, c’est vrai, j’assume sans culpabiliser (ah oui elle est encore là celle-là ?). Dans sa vie, on ne peut pas tout faire, tout avoir, courir tous les objectifs à la fois. C’est à chacun de fixer les siens : achats locaux, achats rapides, bio, agriculture raisonnée, zéro déchet, il vous faudra choisir quelques objectifs à suivre et vous y tenir, et faire l’impasse sur le reste. Nous ne sommes pas Shiva !

Pour les enfants qui sont essentiellement sur le mode « AVOIR », j’achète chez le géant les cadeaux de noël et en complément je leur fais des petits bons sur le mode « ETRE » :

Ex : à ma nièce parisienne qui aime cuisiner : un bon pour un après midi bredele(a) alsaciens avec tata Mag. Cela nourrit mon besoin de transmission.

Pour le reste de la famille qui ne fait pas de liste, je vais sans les magasins locaux : savonnerie, confiture, chaussettes ou torchon alsacien, porcelaine faite main. Il y a de quoi faire en local en Alsace si on souhaite être plus vertueux.

 

  1. Gratitude

Décembre est un mois « chamallow », mois de noël, mois où on nous a appris à être gentil avec tout le monde. Gentil c’est bien, mais peut être pouvons nous aller plus loin ? C’est le moment de dire à votre boucher combien vous êtes ravi de vous fournir chez lui, à votre périscolaire combien les sortis qu’ils font en Ehpad vous remplissent de joie pour votre fille et ce qu’elle y apprend sur la vie, combien vous aimez cette amie toujours présente pour garder votre fille quand vous êtes en galère, combien les œufs déposés par votre voisin chaque semaine au pied de votre porte vous régalent.

Il ne suffit pas seulement à mon sens d’être gentil, il est temps, avec intention et sincérité de dire aux gens qui comptent, pourquoi ils comptent tant. Vous verrez des visages parfois étonnés (ce n’est pas très habituel), parfois émus, … Vous laisserez une emprunte là où vous l’aurez fait. Comme un pas dans la neige. Essayez même si vous avez de la pudeur. Le plaisir ressenti par l’autre est sans commune mesure avec celui que vous ressentirez de l’avoir fait. Chacun repart de son coté en souriant avec une petite flamme dans le cœur. On dit si peu aux gens qu’on les aime même si on pense le montrer souvent. Le dire c’est bien aussi !

 

Petit exercice en ce mois de décembre : chaque soir avant de vous endormir, faites le point sur votre journée et trouvez 3 raisons d’avoir de la gratitude pour votre journée. Vous verrez au début ce n’est pas simple et avec le temps cela deviendra de plus en plus facile et vous remplira de gratitude juste avant de dormir….

 

Pour ceux qui souhaitent faire en cadeau, à leur famille ou leurs amis, des séances de coaching, sachez que jusqu’au 31/12/2019, 3 séances de découvertes de coaching sont à 150 euros et sont valables sur l’ensemble de l’année 2020. Cela se matérialise à travers un bon cadeau à offrir. Un cadeau pour « l’ETRE » plus que pour « l’AVOIR » 🙂

A très bientôt

 

Partager l'article: