Reprenez le contrôle de votre argent

Nous avons tous une relation différente à l’argent, en grande partie héritée de notre éducation et renforcée par nos expériences. Mais ce qui est sûr, c’est que nous ne pouvons pas faire sans. Certains diront que pour être heureux ils ont besoin de peu, je suis d’accord, mais cela aide à beaucoup de choses d’avoir un peu d’argent à mobiliser pour les choses importantes.

Je vais vous donner mes clés pour que votre argent soit à votre service et pas l’inverse !

Payez vous en premier !

De quoi tu causes encore ? 🙂

Lorsque vous êtes payé en fin de mois ou mieux pour celles et ceux en marketing de réseau, parfois chaque semaine, vous payez vos factures, vous faites vos courses, vous vous faites des plaisirs, petits ou gros et avec un peu de chance, oui de chance, il vous reste quelques euros à mettre de coté en cas de besoin… C’est cela non ? Et s’il n’y a plus rien, et bien c’est qu’il n’y a plus rien !.. Surement que vous ne gagnez pas assez d’ailleurs ! C’est sans doute cela le vrai problème. Pas tout à fait !

Maintenant, je vais vous demander de prendre le processus à l’envers. Lorsque vous recevez votre salaire, la première chose que vous allez faire c’est d’en mettre 10 ou 15 % de coté sur un autre compte. Ça y est ! Voilà vous vous êtes payé en premier ! Maintenant vous pouvez payer vos factures puis vous faire des petits ou gros cadeaux, et si vous êtes à 0 en fin de mois ce ne sera pas grave car chaque mois vous mettrez de coté l’argent nécessaire, pour un jour, l’utiliser pour des choses importantes !

Majorez les entrées d’argent

Si on y regarde bien l’argent que vous possédez est une histoire d’entrées-sorties. Donc pour en garder le maximum il faut regarder à la loupe les entrées et à la loupe les sorties.

Commençons par les entrées …

Vous avez un travail que vous aimez, ou non, mais qui vous permet de vous en sortir à peu près financièrement, sans plus. Il est possible de cumuler plusieurs jobs pour arrondir vos fins de mois. Je vais vous donner mon expérience, je suis salariée (je fais 40 heures par semaine), j’écris dans ce blog, je suis coach professionnel et je fais des formations dans les entreprises.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Se fixer de nouveaux objectifs

Pour réussir et ne pas frôler la sur-activité, il faut aimer ce que l’on fait, sinon on ne tient pas très longtemps. Choisissez quelque chose qui vous fait vibrer et allez y ! Parlez en autour de vous, de nombreuses personnes exercent un deuxième job, on nous a même donné un nom : les slasheurs en référence au / que l’on met sur le CV à la case expérience professionnelle.

Le plus simple c’est la vente directe ou le marketing de réseau. Si l’idée vous intéresse, je vous encourage à aller écouter le podcast de mon amie Julie qui réussit très bien, et est un exemple dans le domaine.

L’autre filon, c’est la partie prestation de service : coaching, naturopathie, ce qui touche au bien être de la personne, mais c’est un peu plus long, car cela passe par une formation, mais n’hésitez pas certaines sont éligibles à un financement CPF, j’ai d’ailleurs financé ma formation de coach par ce biais.

Les démarches d’ouverture d’une micro entreprise, c’est un formulaire en ligne et 48h de patience. On ne peut plus simple !

Regardez dans votre contrat de travail si rien ne vous l’interdit, mais la plupart du temps vous êtes libre !

L’avantage de la multi-activité, c’est évidemment que vous cumulez les salaires, mais aussi que lors d’une crise comme nous la vivons depuis un an, vous ne mettez pas vos oeufs tous dans le même panier. Une activité peut être au ralentie selon la conjoncture, si vous avez un seul salaire tout s’écroule, alors que si vous en avez plusieurs cela sécurise les rentrées d’argent. Pensez y !

Maîtriser les sorties d’argent

Vous faites attention à ce que vous faites de votre argent, je n’en doute pas, mais parfois les moyens modernes de paiements font que vous n’avez pas complètement une idée juste de vos dépenses. Il est utile d’extraire tous les 2 – 3 mois l’ensemble de vos dépenses. La plupart des banques le permettent. Elles permettent de réaffecter ses dépenses à des types de dépenses et d’en faire des synthèses.

Par exemple, combien dépensez vous dans les supermarchés (alimentation/produits d’entretien/petits vêtements) ? Combien en électricité/eau/loyer,…

Vos dépenses doivent refléter vos objectifs ? Quesako encore ? J’y arrive !

Vous voulez vivre en bonne santé, vous misez sur de bons aliments, souvent bio, vous achetez peut-être des lots à la ferme d’à coté. Il sera normal que votre budget alimentation soit un peu plus élevé que celui de quelqu’un dont l’objectifs est une jolie décoration de sa maison. Lui, c’est le budget déco qui sera un peu plus élevé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Jour 7: Planifier vos repas avec Catherine Piette!

Cette synthèse tous les 2-3 mois doit vous servir à voir dans quoi passe votre argent. Un exemple simple : vous voulez vous motiver à arrêter de fumer, faites le point sur vos achats de cigarettes. Cela devrait vous amener à réfléchir. Un paquet par un, c’est plus indolore, mais la somme des paquets sur 3 mois … Un peu moins !

Faites une synthèse sur 3 mois et une sur 6 mois. Que constatez vous de vos dépenses par rapport à vos objectifs ?

Balayez chaque année vos abonnements, parfois vous en payez des inutiles : résiliez ceux qui ne vous intéressent plus : 15€ d’abonnement mensuel ce n’est pas grand chose mais c’est 180€ par an ! Moi je sais très bien ce que je m’achèterais avec 180€ plutôt qu’un abonnement que je ne consomme pas 🙂

Comment pouvez vous agir sur les typologies qui ne correspondent pas du tout à vos objectifs ?

Pour les dépenses, et pour vous donner une indication, les moyennes se situent environ par là :

  • 45% de frais fixes : abonnement, électricité, eau, loyer,….
  • 30% de dépenses diverses
  • 15% d’épargne

Préparer l’après

Pensez à tout ce que vous allez devoir dépenser dans les prochaines années et tous les changements de vos entrées d’argent en fonction du temps.

Si vous avez des enfants, un jour vous souhaiterez les aider pour leur études à accéder à l’école de leur rêve, avec un logement décent.

Lorsque vous serez à la retraite, il faut vous attendre à une grosse baisse de salaire, il suffit d’aller voir les simulations des retraites pour comprendre à quoi vous attendre dans quelques années et si vous allez bien jusqu’au terme de vos années de travail !

Votre épargne doit vous aider à préparer le futur.

Je vois bien qu’il est plus plaisant de se comporter en cigale et de ne pas s’inquiéter du lendemain, mais vous serez fier de vous lorsque vous aurez plutôt été une fourmi 🙂

L’absence d’argent et de sécurité est la première source d’angoisse, de peur et de dépression. Si un peu d’anticipation vous permet d’être plus serein de ce coté-là c’est de l’énergie de gagné sur de nombreuses années ! Vous me remercierez !

Renseignez-vous sur les choix intelligents que vous pouvez faire tout de suite avec les 15% que vous mettez de coté chaque mois. Il existe des placements qui sont plus intéressants que le livret A à 0,5% …

Quelle est la première clé que vous allez mettre en oeuvre dès demain au sujet de votre santé financière ? Dites-le-moi en commentaire !

A bientôt

Magali

Partager l'article: