Préparons l’année prochaine: bénéfices, freins aux objectifs

Sur votre carnet vous avez vos objectifs et parmi ceux là, celui que vous allez mettre en oeuvre dès aujourd’hui.

Pour lui:

  • Vos pourquoi
  • Vous l’avez rendu SMART et vous avez cherché à le rendre Ecologique et Maitrisable en majorité par vous.

Si ce n’est pas le cas, suivez d’abord les 3 précédents articles. C’est par ici.

Aujourd’hui nous allons voir une partie essentielle qui est: où en êtes vous des bénéfices et des freins à réussir.

Les bénéfices à réussir

Quels bénéfices allez vous tirer de l’atteinte de vos objectifs? Vous constaterez que j’ai mis le terme au pluriel: LES bénéfices.
Plus vous en avez plus votre cerveau sera attaché à la réussite de votre objectif.

Vous souhaitez démarrer votre auto-entreprise, quels sont les bénéfices:

  • Etre libre
  • Travailler quand vous le souhaitez
  • Passer plus de temps avec vos enfants ou votre famille
  • Construire son propre travail et en être fier
  • Maitriser ses choix

Vous souhaitez maigrir:

  • Se sentir plus légère
  • Porter ce que vous voulez
  • Etre plus en santé
  • Etre moins fatigué
  • Ne plus entendre de la part de votre famille que vous avez encore pris du poids

Prenez le temps de chercher tous les bénéfices, ils doivent peser très fort dans la balance, très très fort!

Notez les tous dans votre carnet.

Les freins à réussir:

Quels sont les freins à réussir?

Là aussi cherchez les tous, le but est de les anticiper pour les réduire au maximum:

  • Je n’ai pas beaucoup de temps
  • Mon mari est pâtissier 😉
  • Je suis plus en sécurité dans mon job de salarié
  • Ma grand mère pense que je suis déjà squelettique
  • Et si je n’y arrivais pas, que se passerait il financièrement?
  • Et si je n’y arrivais pas, que dirait mes parents, mes amis?

Qui est un frein?

Comment cela qui?

Et oui, vous allez côtoyer des personnes, qui parce qu’elles n’ont pas réussi à faire vos choix ou pas vous le faire, vont chercher, consciemment ou non, à vous empêcher de réussir. Ne portez pas leurs angoisses, ce sont les leurs!

  • Parents salariés effrayés de vous voir prendre un chemin « incertains »
  • Mari qui vous trouve « bien comme vous êtes »
  • Famille qui ne veut pas vous voir « changer », « vous éloigner »
  • Collègues de boulot qui trouvent que « vous avez changé »

Vous devrez anticiper tout cela pour rester fort et vous accrocher comme des lions à vos pourquoi! C’est pour cette raison que nous avons travaillé si fort sur les pourquoi l’autre jour!

Je vous ajoute un petit truc du coach 😉

Les bénéfices à ne pas réussir

Ah celui là vous ne l’avez pas vu venir, n’est-ce-pas?

Quels bénéfices avez vous à ne pas réussir? Et oui, on l’oublie souvent celui là et il est important. Vous essayez depuis de nombreuses années à réussir votre objectif et cela ne fonctionne jamais? Vous ressentez beaucoup de culpabilité, certain que vous être « incapable » de réussir vos objectifs? Et bien passez du temps sur ce point!

Je vais vous confier quelque chose, depuis des années je souhaitais maigrir un peu, sans y arriver. J’ai fini par comprendre que rester un peu plus enveloppée me permettait de tenir à distance les hommes dans les rues. Il ne m’est jamais rien arrivé de grave, mais c’est une crainte que je porte. Une fois que j’avais compris cela qu’en faire? Apprendre à me protéger! Je me suis donc mise au Krav Maga depuis la rentrée et depuis, mon poids décolle gentiment. On méconnait la puissance du cerveau humain. Prenez le temps d’y réfléchir. Ces bénéfices arrivent souvent avec la méthode des 5 pourquoi si vous répondez spontanément et sans calcul à la 5 ème question « Pourquoi ». Laissez bien la porte ouverte à ces réponses précieuses, sans contrôle… Reprenez le module des « 5 pourquoi » si vous sentez que vous n’avez pas été au bout l’autre jour.

Notez tout dans votre carnets: bénéfices à réussir, freins, bénéfices à ne pas réussir, et réfléchissez déjà comment vous ferez lorsque vous y serez confrontés.

Nous verrons ensuite comment appliquer vos objectifs au quotidien pour réussir.

Partager l'article: