L’effet cumulé

Transcription de la vidéo :

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’effet cumulé. C’est vrai que je vous en parle depuis un petit bout de temps, sans jamais vous avoir expliqué ce que c’est exactement …

Il existe un livre de Darren Hardy qui parle de la théorie de l’effet cumulé.

L’effet cumulé, c’est en fait, le fait de faire de bons choix qui sont positifs pour vous, de les répéter avec une certaine constance dans le temps.

Et à ce moment là, vous obtiendrez les résultats que vous cherchez !

Par exemple, lire un livre 10 minutes tous les matins, ça vous permet au bout de 20 jours, 25 jours, voire 30 jours, en fonction de la densité du livre d’arriver au bout et donc d’avoir pu lire ce livre que vous n’arriveriez pas autrement à caler dans vos journées !

C’est ça l’effet cumulé, c’est aussi bon sur des tâches qui serait un peu difficiles à faire. Le fait de les fractionner et de les mettre un petit peu tous les jours, ça permet aussi d’avancer sur ces tâches que vous procrastineriez autrement et donc ça permet aussi d’avancer sur des tâches qui ne sont pas forcément des tâches que l’on apprécie pas beaucoup.

On parle beaucoup de tout ce qui est routine. Certains disent en 21 jours certaines routines sont acquises, finalement des études qui ont été menées disent que ça peut très bien commencer à 15 jours, l’acquisition d’une routine, mais ça peut aller aussi sur 250 jours. Si jamais c’est une routine difficile et que c’est un vrai changement pour vous de la mettre en place, l’effet cumulé, c’est aussi ça, c’est aussi faire tous les jours des choses pour que ça finisse par devenir une habitude.

J’utilise aussi l’effet cumulé avec mes coachés et dans le cadre de la perte de poids, par exemple. Chaque semaine la personne définie ce qu’elle est en capacité de retirer de ce qu’elle a l’habitude de manger, ce qui ne l’a contraint pas complètement. Ce qui lui permet d’aller vraiment par la méthode des petits pas et on arrive à avoir de très bons résultats sur un certain nombre de personnes, en retirant juste une petite chose chaque semaine et ensuite la deuxième semaine, on retire encore une petite chose et puis évidemment on s’arrête à un moment. L’objectif c’est de garder un certain équilibre dans sa vie.

Les 5 piliers de l’effet cumulé

il y a cinq piliers dans l’effet cumulé.

Le premier pilier c’est le choix

L’effet cumulé, pour moi, il est essentiel à mettre en place sur des choix qu’elles sont bénéfiques pour vous.

Il n’est pas question de prendre de mauvaises habitudes dans votre vie. Donc vraiment l’objectif, c’est de définir quels sont vos choix. Ça nous l’avons déjà vu. A vous de vous fixer chacun vos propres objectifs qui sont bénéfiques pour l’amélioration de votre bien-être. Pour chacun de ces choix, on définit le niveau à peu près où on en est aujourd’hui. Alors, c’est totalement déclaratif, évidemment et personnel à chacun.

Est ce que vous vous trouvez à un niveau qui est plutôt du 4 sur 10, du 5 sur 10 du 6 sur 10 ?

Et à ce moment là, on se pose la question de savoir comment va passer, si aujourd’hui on est à 4 sur 10, à 5 sur 10 et quel sera le prochain petit pas pour atteindre ce 5 sur 10.

Le deuxième pilier ce sont les habitudes

C’est à dire que c’est à vous de mettre en place, de manière habituelle, routinière un certain nombre d’habitudes dans votre vie qui sont bénéfiques et qui sont au service du choix que vous avez fait.

Le troisième pilier c’est l’élan

Ne pensez pas qu’un changement se fait de manière assez facile. D’ailleurs c’est pour la plupart du temps comme ça que les gens abandonnent. Pour arriver à avancer, à faire ses premières routines et aller vers un nouveau changement de vie, ça sera toujours un petit peu difficile au début.

Vous êtes dans une immobilité, ça va pas devenir facile du premier coup. Par contre, dès le moment où vous aurez mis finalement en route cette première étape et cette envie progresser, cette envie d’avancer, vous verrez, par la suite, tout devient beaucoup plus facile. Mais, il faut faire ce premier pas qui est de nature à les lancer.

En fait c’est comme quand vous poussez une voiture. Quand vous poussez seule une voiture, elle ne bouge pas tout de suite, donc on est vraiment dans le même cadre que celui là, vous poussez une voiture au début, ça devient très difficile et puis ensuite avec l’entraînement vous poussez, vous poussez, vous poussez, et c’est de plus en plus facile.

Le quatrième pilier ce sont les influences

Vous souhaitez évoluer ou souhaitez changer. Peut-être que votre environnement ne le souhaite pas. Vous pouvez avoir de la famille, vous pouvez avoir des amis, vous pouvez avoir des gens que vous allez rencontrer qui finalement ont saboté cette envie de changement. Ils vont vous dire : » ben non non, tu es bien comme tu es, tu n’as pas besoin de maigrir ! ». Ils vont vous dire : « mais non tu n’as pas besoin d’évoluer, tu es bien dans ce poste-là avec moi, j’ai vraiment besoin de toi dans ce poste-là ! » Ne vous laissez pas faire, finalement tous ces gens qui vont venir vous saboter, vous avez fait le choix de progresser, accrochez vous à ça, c’est vous qui décidez !

C’est vous qui êtes finalement le leader de votre vie !

C’est vous qui décidez de l’évolution que vous voulez dans votre vie, donc ne lâchez rien et essayer de vous fermer temporairement, parce qu’on a un animal sociable, donc on a vraiment besoin des autres, de toutes les personnes qui ne seraient pas les sponsors de votre projet.

C’est-à-dire que vous allez rencontrer un certain nombre de gens qui ne vont pas être d’accord, par contre vous allez trouver un certain nombre de gens qui vont dire : « ok moi je veux bien te suivre, je veux bien d’accompagner, je veux bien cuisiner pour toi puisque tu veux faire des efforts alimentaire ! ». Et tous ces gens-là, ils vont être vraiment extrêmement précieux dans votre démarche, mais par contre tous ceux qui seront contre le projet, qui n’auront pas envie d’avancer, qui vont essayer de vous saboter, laissez les temporairement à l’extérieur tant que vous n’avez pas suffisamment avancé par rapport à ce que vous avez choisi.

Le cinquième pilier c’est l’accélération

Décidez de vous mettre des objectifs qui sont légèrement au dessus de ce que vous pourriez atteindre c’est à dire chercher systématiquement le 110 %.

J’ai un ancien mentor coach qui disait : « Vivez votre vie à 110% ». Je vous demande la même chose : » vivez votre vie à 110% ». Elle vaut le coup, c’est la vôtre.

On n’a qu’une seule vie, on ne va pas s’entraîner, on n’est pas en train d’essayer une vie, pour que la future soit bonne.

On est aujourd’hui dans notre vie et à nous d’en profiter un maximum !

J’espère que ces cinq piliers vous auront appris des choses, que vous allez mettre en place plus facilement un certain nombre de vos objectifs.

Je vous dis à bientôt !

Partager l'article: