Kit de survie pour femme confinée avec ses enfants

Nous ne sommes pas des femmes mais nous sommes des wonder-women du quotidien, pas de débat là dessus. Nous assurons sur tous les fronts, tout le temps !

Mais là, la vie se charge de nous proposer une nouvelle épreuve pour apprendre de nouvelles choses sur nous !

Pour vous aider, je vais vous donner les bases de ce qui me semble être le parfait kit de survie pour passer ces 3 prochaines semaines, peut être plus d’ailleurs !

Ces 8 clés m’ont permises de passer le premier confinement du mieux possible.

1. Laisser Madame Parfaite au vestiaire

Si si, je vous connais bien, vous êtes très exigeante avec vous même ! Tout doit toujours être parfait. Cela vous enferme d’ailleurs parfois dans un costume un peu trop grand pour vous, duquel vous ne savez pas toujours sortir.

Tout ne sera pas parfait, et ce n’est pas grave !

Laissez un peu de coté tous ces rituels qui font habituellement votre quotidien et cadrent vos journées, ainsi que celles de votre famille. Si vos enfants ne sont pas tirés à quatre épingles chaque jour, ce n’est pas grave.

En grande partie, personne ne vous verra, puisque vous restez chez vous. Libérez-vous de votre carcan habituel en allégeant les routines. Personne ne verra si vous êtes maquillée ou non en visio.

Vous ne pourrez pas cumuler de travailler à 200%, de faire l’école à la maison à 200%, de cuisiner 2 fois par jour à 200%. Lâchez prise quelques semaines … Et si tous les devoirs ne sont pas fait complètement, ce n’est pas fondamental. Ne vous mettez pas trop de pression, personne ne vous le demande … Sauf vous même peut être ! 🙂

2. Vous allez moins faire de sport

Le sport c’est bon pour le corps mais c’est avant tout bon pour l’esprit. Enfermée, vous allez vite tourner en rond. Prêtez attention à la fréquence de vos sorties. Il est possible de sortir à 10 km juste avec une attestation de domicile. Redécouvrez votre environnement. Souvent on part très loin en vacances, et on connait très mal son environnement local. redécouvrez-le ! Cherchez sur une carte les endroits sympas dans ces 10km et faites les découvrir à votre famille. Mieux choisissez ensemble votre prochain lieu d’escapade ! Marcher, courir, ou juste prendre l’air, le printemps arrive profitons-en !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Sortir de l'angoisse

Il y a de nombreux sports que l’on peut pratiquer à la maison avec très peu de matériel : yoga, pilates, méditation, hiit. Il existe quantité de bonnes vidéos sur youtube pour vous guider. Découvrez des activités jamais encore faites, c’est le moment.

3. Profitez du temps gagné !

Y avez vous pensé ? Non ? Ne plus se déplacer jusqu’à votre travail fait gagner beaucoup de temps. Personnellement, je gagne 1h par jour ! Vous vous rendez compte ? 1h ! Et vous ? Qu’allez vous en faire ? Personnellement je dors 30mn de plus chaque matin. Vous imaginez le bonheur et le bien-être que cela me procure ? Et l’autre demi heure me sert à faire quotidiennement du sport. Bien plus vertueux que ce que je faisais jusque-là ! Dans la dernière année je viens de bénéficier de 365h de plus, soit 15 jours bonus !

4. Gardez le rythme

Rien de pire que de changer de rythme. Les routines nous construisent. Je vous conseille de commencer votre travail à la même heure que lorsque vous êtes sur site et de finir aussi à la même heure. Travailler à la maison brouille la notion de séparation entre vie professionnelle et vie privée. Tout se confond. De plus, le matin lorsque vous quittez la maison et le soir quand vous rentrez, le trajet sert de sas de séparation. Vous ne l’aurez plus, il vous faudra donc recréer un sas. Ecouter 20mn de musique, prenez un bain le soir.

Ne supprimez pas les pauses. Lorsque vous êtes au boulot, il vous arrive de faire des pauses et nous l’avons déjà vu, c’est excellent pour la productivité. Là, à la maison avec vos enfants, point de collègues à l’horizon pour papoter. Vous allez être tenté de ne pas faire de pauses, et peut être même que vous ne vous rendrez pas compte du temps qui passe. Imposez-les-vous ! 15mn à 10:00 et 15mn à 16:00 avec le goûter des enfants.

Pour être plus tranquille avec les enfants, plus ils sont petits et plus ils ont besoin d’interactions avec vous, faites plus de pauses quand ils sont petits et un peu moins quand ils grandissent.

A la maison vous serez plus productif qu’au bureau car moins dérangé et moins tenté par les distractions. Les télétravailleurs ont 25% de productivité en plus. Donc votre patron devrait être bienveillant si vous faites de nombreuses micro-pauses pour vous assurer que tout va bien chez vos enfants. Vous anticiperez les demandes et serez plus tranquille au global.

Ne culpabilisez pas ! Vous allez faire du mieux possible et c’est déjà beaucoup. Rappelez vous que vous n’avez pas choisi cette situation.

5. Cuisinez de gros volumes

3 repas par jour à recuisiner … A moins que vous soyez une passionnée de cuisine, vous allez vitre trouver cela lourdingue … Quitte à cuisiner, faites de grandes quantités de choses simples : purées, légumes au four, crudités coupés à l’avance (chou rouge, carottes, concombre), viandes grillées. Cela vous évitera de vous poser à chaque repas la question : « mais qu’est ce que je vais bien pouvoir faire à manger ?  » et d’entendre votre famille répondre : « ce que tu veux…. ».

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Augmenter son estime de soi

Faites vous livrer pour souffler. Il existe de très bonnes adresses qui cuisinent frais et équilibrés à votre place : seazon par exemple. Redécouvrez les adresses de restaurants prêts de chez vous, eux aussi ils ont besoin de vous !

6. Ne soyez pas dur avec vos enfants

La situation est inédite pour vous, elle l’est tout autant pour vos enfants. C’est à vous de leur donner l’exemple. Gardez un bon état d’esprit et ils en feront preuve aussi. Si vous êtes tendue, ils le seront aussi. Si vous vivez ce contexte sanitaire avec difficulté, ils vous imiteront et vous rendront la vie dure par pure imitation.

Ils ne savent pas ce que c’est que télétravailler. Ils ne savent même pas exactement en quoi consiste votre travail habituellement. Là, vous êtes à la maison, pour eux c’est comme quand vous ne travaillez pas. Il faut donc écrire de nouvelles règles. Ma fille sait ce qu’est une call, une visio. Nous la prévenons lorsque nous avons ce type de rendez-vous. Elle sait que lorsque je suis au téléphone elle doit attendre si elle a une question. Elle sait aussi que je fais des pauses, que nous allons manger ensemble vers 12:15. Elle sait que lorsque je suis dans ma journée de travail elle ne doit pas mettre la télé trop forte, car je suis dans le bureau en mezzanine. Je lui ai expliqué toutes les règles.

Ne vous étonnez pas que vos enfants ne sachent pas se comporter dans ce nouveau contexte. il y a bien tout une nouvelle histoire à écrire autour.

7. Lâchez prise sur ce que vous ne contrôlez pas !

Je pense que c’est le point que j’aborde le plus avec mes coachés ! Que maîtrisez-vous de la situation ? Avez-vous choisi la COVID ? Non ! Avez-vous choisi de rester confinée ? Non ! Avez vous choisi de garder vos enfants avec vous ? Re-non ! Ne perdez pas d’énergie à lutter contre une situation que vous ne maîtrisez pas ! Votre énergie est trop précieuse pour la jeter par les fenêtres. Ensuite, vous allez me dire que vous êtes tout le temps fatiguée… J’ai une petite idée de pourquoi !

8. Apprenez le surf !

Puisque vous ne maîtrisez rien, alors surfez sur la vague. On ne sait pas combien de temps il faudra tenir et quand cela redeviendra comme avant … Restez agile, adaptez-vous, gardez un bon état d’esprit ! C’est bon pour vous, votre famille et vos enfants. Plus vous résisterez, vous crisperez et moins ce sera facile. Montez l’exemple et je vous promets que dans quelques années, lorsque nous regarderons tous dans le rétroviseur, nous rigolerons ensemble en nous disant combien cette période nous a appris des choses positives sur nous.

Vous êtes plus forte que vous ne le pensez

Prenez soin de vous et des votres

A bientôt

Magali

Partager l'article: