J’ai testé pour vous LOOKIERO le Personal Shopper

La télé nous influence 🙂 Cela fait quelques mois que je résiste à ce Personal Shopper… Vous connaissez?

Le concept LOOKIERO

Je vous résume le concept. Un Personal Shopper, autrement dit un acheteur personnel cherche pour vous les vêtements qui vous iront le mieux. Sous quelques jours vous recevez 5 pièces à essayer et à garder s’ils vous conviennent. Le graal pour les femmes pressées ou celles qui aiment s’habiller et qui ont peu de choix de magasin prêt de chez elles. Vous ne payez que ce que vous gardez et si vous ne gardez rien, vous payez le prix du Shopper soit 10€.

Comment cela se passe ?

Vous allez d’abord sur le site LOOKIERO

Vous pouvez choisir la fréquence de vos envois y compris une formule sans abonnement. Dans ce dernier cas, vous commandez votre boite quand vous le désirez. Elle est modifiable à tout instant, je suis passée d’un sans abonnement à un 1 fois tous les deux mois à un tous les mois. Même le jour de livraison peut être choisi !

Ensuite il vous sera posé tout un tas de questions, les looks que vous préférez pour travailler, pour restez chez vous. Il est possible d’envoyer des commentaires à votre Personal Shoppeuse et je vous encourage à mettre tous les détails : je n’aime pas les chemises (trop galère pour moi car il faut les repasser), le degré de liberté que vous laissez à votre Shoppeuse (je veux une tenue classique ou je veux bien être surprise), vos mensurations (ça aide aux bonnes tailles). Il est possible de mettre quatre photos je vous encourage à les mettre pour donner une idée. J’ai même pris en photo mon dressing pour lui donner une idée des couleurs que j’y ai.

Il est possible de supprimer des articles, j’ai demandé à ne pas recevoir de chemises et de foulards.

Vous choisissez les fourchettes de prix de vos articles. De mon coté j’ai choisi 30-60€.

Le prix de la commande ?

Lors de votre première commande, le prix de la Shoppeuse est gratuit avec le code promo inscrit sur le site. Sinon c’est 10€. Ils vous sont débités lors de la commande.

Vous récupérez vos 10€ si vous gardez un vêtement. Les 10€ sont retirés du prix de l’article.

Si vous ne gardez aucun article, il ne vous sont pas rendus.

Le délai de la commande ?

Le site annonce 10 jours environ. Moi qui suis de nature impatiente, j’ai été ravie de découvrir qu’il est arrivé sous une semaine.
Petit bémol, le livreur l’a posé sous ma boite aux lettres, techniquement n’importe qui aurait pu repartir avec… Heureusement pour moi il était toujours là à mon arrivée le soir 🙂 J’habite dans un village, peu de voleur de Lookiero aux alentours 🙂

La prochaine fois, je laisserais mon portail ouvert, il le mettra sans doute plus à l’abris des regards 🙂 Vous recevez une notification qui vous prévient que votre Lookiero est en cours de livraison.

Pour moi c’était Noel !

Vous me connaissez je suis impatiente et j’adore les surprises, j’étais donc servie !!! Joli carton soigné avec une cordelette pour le porter, papier d’emballage pour chaque tenue, 5 pièces comme prévu et quelques cartes dont des exemples de tenues capsules pour aller avec chaque pièce, le sachet de retour des vêtements que l’on ne souhaite pas garder.

Mes 5 pièces :

  • Un très joli cardigan long gris chiné très doux
  • Un joli top cerise ouvert dans le dos
  • Un très joli pantalon bleu nuit de chez Esprit
  • Un top blouse avec des petites fleurs brunes, rouges et crèmes, un peu trop « chemise » pour moi.
  • Un pantalon crème un peu trop « chasse et pêche » pour moi et un peu grand.

En terme de taille, tout m’allait sauf le pantalon d’ailleurs noté « taille un peu grand ». En mode baggy il aurait été avec des chaussures à talons, mais ce n’est pas trop mon style. Le mélange top blouse et pantalon crème était très bien mais trop éloigné de mon style et avec la pantalon un peu grand, retour assuré !

Voila le résultat (ce n’est pas le bon pantalon) :

Vraiment j’ADORE ce cardigan !!! Tout doux tout chaud et classe pour aller travailler.

Les prix pour les Tops sont d’environ 30€ et pour les pantalons, les robes et les cardigans plutôt 50€. En revanche, c’est impossible de mettre un budget inférieur lors de votre commande, un supérieur oui 🙂

Le retour facile !

J’ai lu beaucoup d’avis sur Lookiero avant de me lancer, notamment sur des colis non arrivés, des pièces facturés en totalité alors que les personnes ne souhaitaient pas les garder.
Franchement et c’est d’ailleurs pour cela que je fais un article, tout est très bien réglé. Il y a une procédure et si vous la respectez vous n’aurez pas de souci.

Vous avez 5 jours pour vous décider sur les vêtements. Attention ce n’est pas un service de location, donc il n’est pas question de les porter durant 5 jours et de les renvoyer mais bien de prendre 5 jours pour choisir.

Lors de la livraison, vous recevez un mail pour définir ce que vous achetez, ce que vous retournez, c’est hyper facile. Puis vous payez les articles que vous conservez. Si vous avez payé le personal shopper 10€, c’est l’endroit où les 10€ sont retirés. Si vous en gardez 5, Lookiero vous offre une réduction de 25%. Vous payez en ligne et c’est terminé pour l’achat.

Les tarifs pratiqués sont au pire ceux des magasins, j’ai trouvé certaines pièces plus chères sur le net. Donc pas de truande à ce niveau.

Dans le carton de livraison vous avez une pochette retour. Vous glissez les vêtements que vous ne voulez pas, vous fermez le sac et hop, chez mondial relay sans frais supplémentaires.

Ce que j’ai aimé !

Le choix de la Personal Shopper (merci Lily) et le document des capsules permettant d’accorder les pièces avec d’autres pièces du dressing. Cela donne des idées pour avoir de nombreuses tenues différentes.

La traçabilité des étapes : en cours de choix par Lily, parti, en cours de livraison, livré, faire sont check out (son choix), le mail de dépôt mondial relay et le mail d’arrivée. Tout est bien tracé !

J’ai donc changé mon abonnement pour passer quelques mois sur la formule 1 fois par mois !

Alors convaincue?

Moi oui ! Dites le moi en commentaire et partagez moi vos photos sur instagram 🙂

Partager l'article: