Le guide alimentaire de Trainsweateat

Grande adepte de Sissy Mua et Tini devant l’éternel, j’ai donc testé le Guide Alimentaire 8 Weeks Bikini de Trainsweateat.

Qu’est ce que c’est donc ?

Début juin a commencé un nouveau programme sur Trainsweateat avec Sissy Mua : 8 Weeks Bikini, un programme de HIIT et de renforcement musculaire plutôt haut niveau pour nous sculpter un corps de rêve jusqu’à l’été.

J’attaque la semaine 7 et je peux vous garantir que le programme tient bien ses promesses, comme les autres programmes d’ailleurs. Je vous laisse regarder mon article parlant du site ici.

En plus du programme, est sorti en parallèle, le guide alimentaire constitué de 114 recettes. Il propose 8 semaines de programme alimentaire avec des petits déjeuners, des déjeuners, des collations et des diners.

Comment est fait le guide ?

C’est un ebook téléchargeable sur le site internet, qui coute 49 euros et lors des promos 29 euros. Depuis le lancement début juin, il y a déjà eu deux fois des promos dessus.

Il fait 268 pages réparties :

  • 35 pages d’informations de préparation à suivre le guide, de FAQ, de guide sur l’alimentation, la répartition, les calories, les bons choix en aliments sains et des tableaux d’équivalences
  • Les autres pages sont consacrées aux 8 semaines, toutes présentées de la même façon (une liste de courses pour la semaine, le planning des recettes de la semaine et page après page les différentes recettes).

Il y a plus de 114 recettes ( je ne les ai pas recomptées 🙂 ) mais certaines sont reprises plusieurs fois dans les 8 semaines. 4 repas par jour sur 7 jours sur 8 semaines cela fait 224 recettes à prévoir, il faut donc s’attendre à remanger 1 ou 2 fois le même plat.

Mais quand on sait qu’une famille classique tourne autour de 8-10 plats pour ses repas qu’elle refait à l’infini, on en est loin avec le guide ….

Les photos donnent faim, les recettes sont dans de bonnes quantités et bien équilibrées.

J’ai mesuré mes calories sur les premières semaines on est autour de 1500kcal par jour, même si certaines quantités ne sont pas fournies dans les recettes (certains accompagnements par exemple : le riz).

Qu’est ce que j’ai vraiment pensé du guide ?

Sur l’équilibre alimentaire :

Rien à reprocher sur ce point au contraire, chaque recette est parfaitement étudiée et clairement l’objectif n’est pas comme pour d’autres guides de nous affamer. Sissy reste sur son alignement : manger sain et s’entrainer pour sculpter son corps, c’est pour moi un pari toujours gagnant, même s’il s’envisage sur le plus long terme que les régimes hypocaloriques.

Les glucides :

Vous me connaissez maintenant, j’ai fait le choix de maîtriser mes glucides car j’y suis très réactives. Je les transforme vitesse grand V en graisses. Mon objectif est de perdre de la graisse puisque mon poids est depuis quelques mois idéal, mon objectif est de me dessiner et de me galber. Sur ce point, si vous voulez faire comme moi, il est nécessaire d’avoir un oeil sur les quantités des « accompagnements » : riz, pâtes dont les quantités sont laissés libres.

Pour le reste les glucides proposés sont des légumes, des fruits ou des légumineuses, il est donc possible de se faire plaisir car ce sont des glucides à indice bas qui favorisent le transit (eh oui désolée) notamment avec les fibres qu’ils contiennent.

Les types de recettes :

Les recettes sont comme eux plutôt végétariennes. Les deux portent en eux le souci de la cause animal et une profonde conviction qu’un mode de vie sain est un mode de vie sans viande. Je suis flexitarienne, même si le mot n’évoque pas grand chose pour moi, il dit ce qu’il veut dire, je mange encore un peu de viande mais je souhaite clairement passer le maximum de temps à une alimentation végétale.

Pour cela le guide est un trésor de merveilles : nouveaux aliments, nouvelles façons de cuisiner, j’ai appris beaucoup de choses et ai fait évoluer mon palais à de nouveaux goûts et de nouvelles textures.

Si vous êtes profondément « carnassier », toutes les recettes sont adaptables avec de la viande, rien de très compliqué, il suffit de remplacer seitan, tofu, protéines de soja, par du porc, du boeuf ou du poulet.

Les recettes sont assez à dominante chinoises ou indiennes, il suffit de moins les épicer si l’on n’est pas fan. Il y a aussi de l’italien ou du français. Je me suis régalée !

Les ingrédients :

En fonction du delta entre ce que vous mangiez avant et ce que vous allez manger, il faudra acheter plus ou moins d’ingrédients. La première semaine est la plus chère, car il sera sans doute nécessaire d’acheter les ingrédients les plus exotiques, mais ils serviront souvent pour les 8 semaines.

Les collations :

J’ai commencé à cuisiner les différentes collations, mais assez vite, je me suis rendue compte que les quantités étaient énormes. En effet, je suis la seule de la famille à manger comme cela, les autres aiment moins ces nouveaux goûts, ils sont moins curieux. L’avantage c’est que vous pouvez sans problème congeler les collations (le reste aussi d’ailleurs) pour les ressortir lors de nouvelles semaines. Mais si vous laissez les cookies sur la table à 200 kcal chacun… Vous allez vite flinguer votre tout nouvel équilibre alimentaire ! Ils sont trop trop bons. Ce n’est pas parce que c’est sain que c’est diététique !

Ai je fait les 8 semaines ?

J’en ai fait 6 pour deux raisons:

  • J’ai adoré tester les nouvelles recettes, pleines de surprise et de nouveaux goûts, mais dès qu’il a fallu les refaire, j’avoue que j’ai été moins emballée.
  • Je suis partie en vacances au bout de la 6 semaines. Mais comme j’ai bien compris les bases de ce guide, je refais à ma sauce les différentes recettes avec les produits que je trouve ici.

Mon plat préféré ?

Le Tikka Massala made by TSE

L’essentiel avec un guide alimentaire, c’est qu’il serve de guide et qu’ensuite nous soyons suffisamment autonome pour continuer sans notre béquille. C’est cela qu’offre le guide alimentaire 8 Weeks Bikini !

On apprend ensemble et ensuite on sait le faire seul !

C’est bien plus intelligent que tous les guides que j’ai testé qui vous demandent de manger du filet de poulet, des haricots et un yaourt pour le dessert.

Avec ce guide c’est promis, vous ne risquez pas d’avoir faim !

Dans ces 6 semaines j’ai encore perdu 1,5 kg avec 800g de graisse, 1 ou 2 cm en fonction des endroits. Pour quelqu’un a son poids idéal, je trouve que c’est plutôt très bien ! Alors bien sur j’ai continué à m’entraîner aussi.

L’alimentation et le sport c’est 50/50 !

Et toi ? tu te lances ?

Si tu as des questions sur le guide n’hésite pas à les poser en commentaire, je te répondrai rapidement !

Tu veux le commander, c’est par ici

Partager l'article: