Communiquez avec la CNV

Transcription de la vidéo:

La communication non violente est aussi appelé communication CNV

Non non!  il n’est pas question ici de se battre !

C’est une technique de communication qui considère l’autre avec empathie et bienveillance, a pour but de ne pas lui nuire et a obtenir en retour la même chose de sa part!

Elle ne peut donc pas se pratiquer lorsque vous êtes submergé par vos émotions. Vous êtes en colère, alors, passez votre tour !

C’est une technique donc comme tout bonne technique il y a une méthode, que je vais vous apprendre. 

Vous me direz, mais si c’est une technique ce n’est pas naturel et cela va s’entendre ? Au début sans doute un petit peu, mais dès que vous la maîtriserez bien cela ne s’entendra plus du tout !

Venez avec moi, je vous emmène dans mon petit laboratoire de Coach, plongeons ensemble dans ce nouveau concept !

Voici mes deux bonhommes. On est d’accord ce peut être deux hommes, deux femmes, un homme et une femme, un ado, un enfant.

Celui de droite a eu un comportement ou des mots inappropriés pour celui de gauche. Comment celui de gauche va-t il communiquer en mode communication non violente ?

Commençons de haut en bas. Tout d’abord il décrit par les faits ce qui s’est passé ! Les faits rien que les faits ! Je vous vois venir, si vous êtes le petit bonhomme de gauche, vous être encore une peu sous le coup de la colère, et vous faites des interprétations. Il vous a voulu du mal, il l’a fait exprès… blablabla et blablabla.

Juste les faits ! Ce n’est pas simple, je sais ! Attelez vous juste à ce que vous avez vu, entendu et à dépassionner votre message. Vous y êtes ?

Ensuite dites ce que vous ressentez, ce que vous avez ressenti, ce que cela vous a fait. 

Il est nécessaire pour cela d’aller visiter votre coeur. D’accepter en vous ce que cela vous a fait et de le verbaliser sans exagération.

Dites ensuite quel est votre besoin, quelle est la valeur chez vous que cela a froissé.

Et pour finir dites ce que vous attendez que l’autre fasse ou mieux, invitez le à définir lui même ce qu’il veut faire pour se corriger.

Ce n’est pas une baguette magique, donc il sera sans doute nécessaire que vous communiquiez comme cela plusieurs fois avant que l’autre comprenne ce nouveau mode de communication, mais cela vaut le coup de persister.

J’ai deux exemples pour vous :

Le premier, votre fils a retourné sa chambre alors que vous veniez de la ranger le matin même, la colère passée vous allez lui parler : 

« Mathéo, tu as mis la pagaille dans ta chambre que je venais de finir de ranger ce matin. Cela m’a mise très en colère parce que je ne me suis pas sentie respectée. J’aime que cette maison soit rangée et je ne veux pas y passer trop de temps car je préfèrerais jouer avec toi plutôt que de ranger. Est ce que tu serais d’accord pour faire attention à l’état de ta chambre à l’avenir ? »

Plus l’interlocuteur est petit plus il est difficile de lui demander de trouver lui même une solution. Vous risquez un « je ne sais pas » donc aidez le ! Mais dès l’adolescence, ils sont très capable de trouver la solution eux même.

Autre exemple:

Votre collègue Christophe est arrivé pour la deuxième fois en retard à la réunion que vous animez. Vous l’avez attendu, vous avez commencé en retard et la réunion a fini plus tard que prévu vous mettant en retard pour le reste de la journée.

« Christophe, tu es arrivé ce matin 10 mn en retard à la réunion que j’animais ce matin, tout comme la semaine dernière. Cela m’a agacé parce que nous avons du commencer en retard et donc que nous avons fini en retard. Je travaille sur un gros dossier en ce moment et je ne peux pas me permettre de temps durant mes journées. J’aurais besoin que tu arrives à l’heure pour les suivantes, comment pourrais tu t’organiser pour arriver à l’heure ? »

J’espère que cela vous a plu et que vous avez appris plein de choses !

J’ai une question à vous poser : Avec qui allez vous essayer de mieux communiquer aujourd’hui ?

Notez le moi en commentaire.

N’oubliez pas de vous abonner à ma chaine en cliquant sur la clochette rouge et d’aller voir mon autre vidéo.

Si vous voulez creuser le sujet avec le pape de la communication non violente c’est par ici :

( lien affilié)

A bientôt !

Partager l'article: