Comment j’ai perdu 1kg en 15 jours, mes astuces !

Si vous ne m’avez pas suivi depuis quelques semaines, je vous réexplique le contexte !

Je suis confinée chez moi en télétravail, depuis presque 3 semaines maintenant, avec mon mari et ma fille. J’ai une activité très sédentaire car je travaille derrière mon écran toute la journée (8.30-12.00; 13.30-18.00 et parfois pour mon blog après 20.00). D’autant plus sédentaire depuis la période de confinement.

Nous arrivons à faire nos courses une fois par semaine sans avoir foncièrement de restriction sur nos achats #restonscheznous #pourquoiyaplusdepapiertoilette.

Pourquoi je souhaite perdre du poids ?

Si vous me croisiez dans la rue ou si vous me connaissez personnellement, vous me diriez que ce n’est pas vraiment nécessaire…

Je crois que cet objectif est assez personnel pour ne concerner que la personne elle même.

Je ne souhaite pas foncièrement perdre du poids mais plutôt de la graisse et renforcer mon corps pour que ma silhouette soit plus agréable à regarder (mon propre regard) notamment de profil. Comme la plupart des femmes, je n’aime pas bien ce petit ventre qui s’arrondit d’année en année. Encore une fois c’est une affaire de goût et de motivation personnels.

Vous constatez bien sur la photo que pour un même poids, le volume entre la graisse et le muscle n’est pas le même. D’où un intérêt limité de se peser sur une balance classique qui indique uniquement le poids.

Autre raison, je vais bientôt avoir 45 ans et je souhaite « vieillir » en forme et une de mes croyances c’est : qu’une vie saine permet de vieillir plus longtemps en meilleure santé, d’avoir moins de maladies invalidantes.

Je souhaite perdre intelligemment, harmonieusement, tout en me renforçant pour un résultat durable. Il n’est pas question de perdre 10kg d’ici à l’été et d’en reprendre 10 voir 15 kg d’ici à Noël !

C’est quoi une perte intelligente ?

Une perte intelligente est pour moi une perte régulière, douce et donc à programmer sur le long terme.

Exit toutes les offres commerciales du genre: « perdez 20kg d’ici à l’été avec mes poudres magiques ! ».

Vous voulez du durable ? Le prix à payer c’est de ne perdre que 1 à 2 kg par mois, au mieux et d’intégrer de suite qu’il y aura des phases de palier, et que pendant quelques temps, vous ne perdrez rien ! Et qu’en plus, tout cela est NORMAL !

Mais si on met tout cela en perspective… 1kg par mois on parle déjà de 12 kg en un an et pour 2kg par mois de 24 kg, c’est déjà pas mal non ?

Je vous encourage à aller voir sur la page des débutants mes articles sur comment se fixer de bons objectifs robustes et de revenir lire la suite une fois que vous serez au clair sur ce que vous voulez faire et pourquoi vous voulez le faire !

Comment je m’y suis prise ?

J’ai longtemps testé des méthodes instinctives de perte de poids, aucune n’a marché pour moi. Dans instinctive, je pense à toutes les techniques où on ne mesure rien. Je n’ai jamais perdu un seul gramme avec elles. Je suis une bonne vivante, j’aime la bonne cuisine, j’aime le chocolat, les sucreries, les gâteaux et donc ne rien compter n’est définitivement pas pour moi si je souhaite tenir mon objectif.

Que ceux ou celles qui recherchent une technique « instinctive » passent leur chemin 🙂

Je ne vais pas vous parler de cela aujourd’hui, mais le net est rempli de ces techniques qui marcheront peut être pour vous.

Pour moi c’est la caverne d’Ali Baba, je mange, je mange et au bout de deux semaines j’ai pris 2 kg, au mieux je reste au poids de départ.

Je vous le dis souvent dans mes articles :

« si ce que vous faites ne marche pas, il est temps de changer de façon de faire, non ? »

Alors comment j’ai fait dans la pratique ?

Mesurer le nombre de calories dépensés :

Je n’ai pas d’actions chez un marchand de montre connectée en particulier. C’est cependant, pour moi la méthode la plus simple pour avoir une idée sur la durée de ma dépense de calories au quotidien. J’ai une Fitbit Charge 3 depuis un an et demi maintenant et avant j’avais une autre montre connectée.

Voilà ma dépense sur un an, avec des moyennes journalières qui s’étalent de 1800 à 2000 kcal par jour. Mais si on affine depuis le confinement, on se rend compte que je suis plus en moyenne entre 1600 et 1800 kcal. Ces 200 kcal de moins étant dues au confinement. 1600 kcal les jours sans sport et 1800 kcal les jours avec.

Bon, partons sur 1600 à 1800 kcal dépensés.

Maîtriser le nombre de calories absorbés

Cette information est assez controversée mais elle fonctionne pour moi.

Il suffit d’être en dette calorique, c’est à dire de consommer moins de calories que vous n’en dépensez.

Je dis que c’est une information controversée car certaines écoles de pensées estiment qu’un corps humain est plus complexe que ce que peut laisser à penser les lois de la thermodynamique. J’ai pourtant fait le test sur moi et il est concluant, donc je le partage. Faites vous votre propre idée en testant sur vous la démarche.

J’ai donc décidé pour commencer doucement de me placer à 1600 kcal par jour. C’est soit 200 kcal de moins les jours de sport et 0 kcal de moins les jours où je ne fais pas de sport.

Je trouve ce fonctionnement interessant sur plusieurs points :

  • Cette valeur est assez facile à tenir car pas très éloignée de mon équilibre alimentaire actuel. Je sais que si je vais trop vite, de manière trop drastique, c’est le mur assuré!
  • Cela me permet encore de m’accorder des douceurs. C’est bon pour ma tête et ma motivation.
  • C’est éloigné de mon BMR qui est la quantité de kcal minimum nécessaire pour faire fonctionner mon corps. Il est de 1275 kcal. Si vous descendez trop bas votre corps entre en résistance et stock au lieu de perdre.
  • Cela me permet de concevoir le sport comme un challenge. Chaque fois que je me bouge j’ai le sentiment d’avoir oeuvré pour ma perte.

Pour mesurer les kcalories absorbées, pas de grande nouveauté sous le soleil. Il existe de très nombreuses applications pour mesurer cela. Personnellement j’utilise MyFitnessPal, mais si vous en avez une autre, elle fera l’affaire.

Cela va assez vite car vous verrez, les repas tournent assez vite autour d’une vingtaine d’ingrédients et l’application les gardent en historique. Il vous faut une balance de cuisine et le tour est joué. Les plats plus industriels qui possèdent un code barre se scannent directement dans l’application. On prend vite le rythme. Et comme dans cette période de confinement tout est fait à la maison, il n’y a pas de raison que ce ne soit pas possible.

Vous verrez au bout de 15 jours on se rend compte qu’on sait dire la taille de la portion avant de la peser et donc il ne devient plus nécessaire de tout peser au gramme près.

On peut même s’essayer, au restaurant, de comptabiliser les portions pour gagner en autonomie sur ce point.

J’ai réparti mes repas en 4 fois, en gardant le goûter. Après tout, quitte à être confinée avec les enfants, autant que cela serve à quelque chose !

J’ai prévu d’ici à mi-avril, voir fin avril de descendre à 1500 kcal. Mais je ne suis pas pressée, je cherche d’abord et avant tout à me sentir bien durant ma diète.

Augmenter mes calories dépensées !

Ici pas de secrets non plus ! Tout ce qui peut ressembler de près où de loin à de l’activité physique contribuera à ce que vous augmentiez vos dépenses caloriques. Il n’est pas forcément nécessaire de courir 10 km, d’autant plus en ces temps de confinement, mais tout y contribue : marche, badminton dans le jardin avec les enfants, football, yoga, rangement de la maison, ménage, séance de sport par internet.

C’est justement ce dernier sport que j’ai choisi : le HIIT à la maison. Le HIIT c’est le Hight Intensity Interval Training. Comprenez : un sport fractionné qui sollicite le cardio. Ce sont des séries courtes mais intenses de sport. Il est possible de faire du HIIT dans tous les sports.

Les deux avantages:

  • En peu de temps, il est possible de dépenser un max de calories. Je fais le choix de faire des séances courtes de 20 à 30 mn, pas plus.
  • Le HIIT permet de dépenser encore beaucoup de calories après ces 20 mn.

Je vous ai déjà parlé de Trainsweateat.com le site et l’application sur les stores de nos smartphones, créés par SissyMua. J’adore cette application car elle est pour tous les niveaux, nécessite peu ou pas de matériel, on peut choisir ce que l’on souhaite faire car chaque semaine une nouvelle catégorie arrive : yoga, HIIT, travail à la salle, travail avec des élastiques, des kettlebells, assouplissement… et bientôt de la danse.

Pas moyen de s’ennuyer.

L’application coute entre 4 et 9 euros par mois en fonction de la durée de l’engagement. Je ne vous parle même pas des recettes de cuisines super bonnes disponibles sur l’application, au top je vous dis!

Si vous souhaitez tester sans vous engager, deux façons de le faire :

  • Télécharger l’application et réaliser les BAS avec Sissy qui sont en libre accès.
  • Aller tous les soirs à 18.00 sur la page instagram de Trainsweateat pour réaliser le live en direct ! Tous les jours un nouveau cours différent.

Mais une application comme cela, aussi complète et qui se réinvente chaque jour pour le prix d’un burger par mois, pour ceux qui aiment le sport en vidéo chez soi, franchement c’est un cadeau !

Je fais du HIIT tous les deux jours 20 mn ou 30 mn en fonction de la séance choisie et le reste du temps je joue avec ma fille dans le jardin, sans objectif et sans me mettre la pression de faire « du sport », je profite juste du moment précieux d’échange avec elle.

Ne pas de peser, mais mesurer !

La balance est souvent mauvaise conseillère. En fonction de votre période du mois mesdames ou du fait que vous soyez en période de prise de masse, elle risque d’envoyer des informations qui vont faire votre désespoir.

De mon coté je l’oublie … Enfin presque je vais vous expliquer cela.

Je ne me pèse pas, mais je mesure mes mensurations. En 15 jours une seule mensuration a bougé : le tour de hanche. Et si je vous dis qu’il a bien bougé, c’est qu’il a bien bougé : -4 cm en 15 jours. Je le sentais dans mes jean’s, que j’enfilais plus facilement.

J’ai donc décidé de me peser ce matin et effectivement 1kg de moins sur la balance, mais ce n’est pas le plus important.

J’utilise une balance à impédancemétrie, c’est à dire qui mesure le poids, mais aussi la graisse, l’eau et le muscle.

J’ai pu constater un maintien des muscles, une baisse de poids et une baisse de graisse. Je suis donc sur la bonne voix pour atteindre mes objectifs.

En complément ?

Pour réussir cet objectif, il est essentiel que tout votre corps soit tourné vers cet objectif, je dirais même chaque cellule ! Donc j’adopte l’ensemble des règles que je vous donne dans mes autres articles :

  • Bien boire. Je suis à la maison, plus d’excuse pour ne pas boire 1,5l à 2l par jour.
  • Prendre mes différentes vitamines pour assurer un fonctionnement optimal du corps.
  • Ajouter des compléments detox testés et approuvés, qui aident mon corps à évacuer les déchets.
  • J’essaie de dormir plus de 7h00 par nuit, ce qui est ma dose nécessaire au bon fonctionnement de mon corps.

Cela ne fonctionne pas pour toi ?

Si tu as appliqué chacun de mes conseils, tous et dans l’ordre (attention, je vérifie 🙂 ), et que cela ne marche pas pour toi ? As tu fais preuve de patience ou attendais tu des résultats en deux jours. Ta prise de poids ne s’est pas faite en 2 jours, mais souvent on espère que cela ira vite. Cela ne sera pas forcément le cas, il faudra persévérer et faire preuve de ténacité.

Je commence seulement à commencer à voir des résultats en 15 jours, 3 semaines.

Peut être es tu sur un plateau ? Si c’est le cas il faut résister à l’envie de baisser les calories de son assiette, au risque de gripper la machine.

La bonne technique est d’augmenter les calories dépensées. Tout doit être prétexte à se bouger.

Parfois il peut être nécessaire de sortir de sa zone de confort en sport pour relancer la machine. L’idée n’est pas de se mettre dans le rouge, jusqu’à se sentir mal, mais de percevoir la limite de l’effort.

Petit épilogue pour les analytiques (ceux qui aiment les chiffres vrais) qui me liront…

Chaque balance et système de mesure, possède une incertitude. C’est à dire que si vous vous pesez sur plusieurs balances vous aurez plusieurs poids différents (entre ma balance classique et ma balance connectée j’ai 3kg de différence, il y en a donc une que j’aime plus que l’autre 🙂 ).

De la même manière si vous mesurez vos mensurations avec un mètre de couture, un autre dira une mesure différente.

C’est encore plus vrai entre deux montres connectées.

Mais ce qui reste vrai c’est que si vous conservez la même balance, le même mètre ruban et la même montre connectée vous verrez si vos mesures évoluent dans le bon sens.

Alors vous me suivez dans ce challenge ?

Nous avons encore quelques temps à passer confiné, pour certains. Il me semble que c’est le meilleur moment pour courir après ce type d’objectif, notamment pour ceux qui télé-travaillent.

N’hésitez pas à me dire en commentaire, tout en bas de cette page dans le bandeau noir, si vous êtes avec moi dans ce challenge !

Je vous tiendrai au courant de mes réussites, faites en de même !

A bientôt ! Prenez soin de vous !

Partager l'article: