Banana Bread maison

Vous ne savez sans doute pas, mais je suis une fan des bananes en cuisine. Je trouve que l’odeur de la banane est sublimée dans un cake ou dans une tarte. Hummmm la tarte à la banane chocolat … Miam … J’en salive !

Concentrons nous un peu !

Aujourd’hui nous allons parler du banana bread.

Vous savez, tout chez moi est prétexte à l’apprentissage, donc vous savez déjà que ce ne sera pas comme cela une recette donné et puis c’est tout 🙂

Apprenons y quelque chose au passage …

Les ingrédients :

Nous allons voir les ingrédients majoritaires ici, car vous allez voir, je vais vous donner deux recettes différentes.

Les bananes ?

Elle assure une bonne production de sérotonine (hormone du bien être). On y trouve des anti-oxydants, des vitamines du groupe B, du potassium, du magnésium, du calcium, du phosphore, du manganèse et du fer. Elle améliore la qualité de la flore intestinale en favorisant la production de pré et probiotiques.

La banane est un des fruits les plus caloriques (90kcal/100g ; Prot : 1g ; Glucides : 20g ; lipides : 0,25g), cependant au regard de ses qualités nutritives, ne vous en privez pas !

Le Dr Catherine Kousmine a démontré que la banane écrasée oxydée est un excellent réparateur de l’intestin. Retrouvez là notamment dans le miam-O-Fruit.

Pour le banana bread choisissez les très mures. C’est idéal, lorsqu’elle ne sont plus mangeables crues.

Choisissez les idéalement bios et françaises (des Antilles). Si elles sont introuvables, des études ont montré des quantités plus importantes de pesticides dans les fruits bios étrangers que dans les fruits non bios français. Encore une bonne raison d’acheter français !

La farine ?

Plus elle sera complète et bio et plus elle aura un indice glycémique bas.

C’est quoi un indice glycémique bas ? Cela veut dire qu’elle entrainera moins, un pic d’insuline, lorsque vous la consommerez. Vous vous sentirez rassasié plus longtemps.

Evitez aussi la farine blanche car elle est dénuée de toute qualité nutritionnelle.

Testez les « nouvelles farines » : amandes, pois chiche, coco, lin, elles ont un indice inférieur à 35, alors que la plupart des « farines classiques » sont à 45 voir 65. Elles rendront juste le banana bread un peu plus compact, mais nous allons voir comment lui rendre un peu de moelleux.

Ces nouvelles farines se trouvent plus facilement dans les magasins bios, mais on commence à les trouver dans les grandes surfaces au rayon bio.

Bon, aller, passons aux choses sérieuses ! Je vous propose deux recettes.

Une light pour ceux qui veulent faire attention à leur ligne et l’autre pour les très grands gourmands !

Sucre ou édulcorants ?

J’avoue que sur ce point, je suis assez partagée … J’ai plutôt habituellement des avis tranchés, après m’être longuement documentée. Là je suis transparente avec vous, je suis plus perplexe !

Ce que je sais, c’est que le sucre est réellement mauvais pour le corps, sa consommation est donc pour moi à réserver à des moments précieux. C’est une drogue dure (oui j’emploie des mots assez forts). Pour ma part, je le réserve à mon chocolat quotidien (10g), des moments de fêtes (anniversaire, …), mon jour de relâche alimentaire (souvent le dimanche).

Il vaut mieux consommer des sucres non raffinés (exit le sucre blanc qui n’apporte rien d’autre que du sucre) : miel, sucre de coco, sucre roux …

J’utilise aussi des agents sucrants. Je me suis dirigée vers la stévia mélangée avec de l’erythritol. La stevia pure est assez difficile a doser car quelques grammes suffisent, et un gramme de trop, c’est trop 🙂 ! Certains n’aiment pas son goût une fois cuite, j’avoue ne rien sentir.

Le mélange stévia/erythritol se dose une cuillère pour une cuillère de sucre, c’est donc assez facile. Le mélange apporte 0 kcal et l’insuline ne la verra pas passer. Elle a tout bon du point de vue de la glycémie, mais pour le reste, comme tout produit semi-industriel, il est trop tôt pour le dire.

Une recette saine et light

  • 3 oeufs
  • 200 g de banane très mûre 
  • 80 g de farine (je vous laisse choisir selon mes conseils)
  • 100 g de yaourt 0%
  • 1 cuillère à soupe de compote de pommes
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café d’arôme vanille liquide
  • 2 cuillères à café de sucrant (Stévia/Erythritol)
  • Un petite poignée de pépites de chocolat (pour les gourmands) environ 20g

Je suis une adepte du moins de vaisselle possible, contrairement à ma fille de 9 ans qui veut mettre tous les ingrédients dans des bols, puis suivre les recettes habituelles où il faut un bol pour les « liquides » et un bol pour les « solides ». Je gagne du temps et de la place au lave vaisselle en réalisant mes recettes dans un ordre qui me permet de n’utiliser qu’un seul bol.

Ecrasez les bananes avec une fourchette, jusqu’à ce qu’elle soient très liquides.

Ajouter les oeufs, le sucrant, le yaourt, la compote, l’arôme de vanille, et mélangez au fouet à main.

Ajoutez farine et levure, continuez de mélanger avec le fouet à main.

Ajoutez les pépites de chocolat et c’est près !

Enfantin je dois dire, c’est un gâteau que l’on peut très bien faire avec les enfants.

Mettez la préparation dans un moule à cake de 24 cm.

Mettez au four à 180°C pendant 35 mn (surveillez bien, cela dépend du four).

Pour les macros : pour 8 personnes

  • Kcal: 119
  • Lipides : 3,7 g
  • Glucides : 15,6 g
  • Proteine : 4,8 g

Une recette plus gourmande

  • 2 oeufs
  • 80 g de sucre en poudre
  • 3 bananes bien mûres
  • 80 g de beurre
  • 210 g de farine
  • un demi sachet de levure chimique
  • 150 g de pépites de chocolat

Les étapes sont les mêmes que précédemment. D’abord les bananes, puis les liquides et pour finir les solides.

45mn dans un four à 180°C, ici aussi, surveillez bien votre four.

Pour les macros pour 8 personnes :

  • Kcal : 351
  • Lipides : 14,7 g
  • Glucides : 46,8 g
  • Proteines : 6,3 g

Vous voyez la différence pour deux mêmes gâteaux ? Ils sont pourtant tous les deux faits maison …

Pour le deuxième, vous pouvez remplacer la farine par 150 g de farine et 60 g d’amandes.

Pour le sucre, vous pouvez réduire de 30% toutes les quantités données dans les recettes sans problème. Vous habituerez petit à petit votre palais et celui de votre famille à moins de sucre.

Dans le premier, il n’y a pas non plus de matière grasse comme le beurre. Il peut être remplacé par du yaourt, de la compote.

Voilà, ce n’était pas qu’une recette mais aussi une petite leçon de diététique.

Maintenant que c’est fait, profitez d’un moment en famille pour cuisiner.

A bientôt !

Partager l'article: